Evènements et salons


Fondation Enaya Arthrite & Spondyloarthrites en Algérie

E-salon sur l'arthrite juvenile idiopathique (26 Juin 2021)


« Comprendre l'arthrite juvenile idiopathique » : 1ère Journée de la Fondation Enaya sur l'arthrite juvenile idiopathique
Le samedi 26 Juin 2021 s’est tenue à l'hôtel Marriot Alger la première journée de la fondation Enaya Arthrite & spondyloarthrite en Algérie sur l'arthrite juvénile idiopathique. C’est donc bien logiquement que le service pédiatrie de l'hôpital Djillali Belkhenchir ex-Birtraria était partenaire de cet évènement, en compagnie de la Société Algérienne de Rhumatologie. Cette journée d'éducation thérapeutique a réuni des professeurs rhumatologue et pédiatrie qui se sont penchés sur les solutions à venir pour bien vieillir sans rhumatismes. L’objectif principal de cette manifestation était de médiatiser auprès du grand public et de nos décideurs les besoins importants pour faire avancer la recherche dans ce domaine. Cet objectif a été atteint puisque de nombreux médias ont profité de cette occasion pour parler des AJI. L’autre objectif de cette journée était également de renforcer le dialogue entre médecins, scientifiques et patients. C’est la raison pour laquelle plusieurs malades se sont jointes à cette manifestation.
FEAS-Algérie souhaite vivement continuer à s’impliquer dans ce type d’initiative qui permettra de mieux faire connaître auprès du grand public les handicaps liés au manque de traitements pour plusieurs de ces maladies ostéoarticulaires. PLUS D'INFORMATION SUR   ( https://feas-algerie.com/p/24/arthrite-juvenile/)







E-salon sur les Polyarthrites (20 Mars 2021)


La fondation Enaya Arthrite & Spondylarthrite en Algérie (FEAS-Algérie) présidée par M. Blekham Bilel a organisé un salon sur la   polyarthrite   le 20 mars 2021, à l'hôtel Golden Tulipe Royaume.

Cet événement était destiné, à la fois, aux patients et à leur famille, mais aussi aux professionnels de santé.

La conférence a été animée par d'éminents professeurs, à l'instar Du Professeur Chafia Dahou Makhloufi, chef de service rhumatologie au CHU Mohamed Debaghine de Bab el Oued et du Professeur Hachemi Djoudi, Président de la Société Algérienne de Rhumatologie.

Des réponses pragmatiques ont été améliorées afin que les patients atteints visent à atteindre au mieux cette maladie inflammatoire chronique caractérisée par une atteinte articulaire qui peut évoluer vers la déformation et la destruction des articulations atteintes.

Cette maladie touche plus de femmes que d'hommes

La polyarthrite rhumatoïde est le plus fréquent des rhumatismes inflammatoires avec environ 300 000 personnes atteintes en Algérie. La maladie touche environ 3 femmes pour 1 homme et se comporte autour de la quarantaine.

Cette maladie touche les mains et les pieds, se caractérise par une inflammation de la membrane synoviale de l'articulation. Il existe un terrain génétique prédisposant mais le tabac est un facteur d'environnement pouvant également favoriser la maladie.

Une maladie auto-immune, évolutive et chronique se caractérisant par un phénomène inflammatoire qui s'accompagne également d'une destruction du cartilage, de l'os et des tendons. L'inflammation évolue par crises dont la fréquence et la durée sont souvent imprévisibles.

Tous  les acteurs de la maladie (professionnels de santé, laboratoires pharmaceutiques, associations de malades ...) ont pu également suivre l'événement via le salon E., modéré par le journaliste santé Mohamed Rida Khiar.

Des témoignages de malades present, souvent très poignants, ont éclairé sur le vécu des personnes atteintes par cette maladie.

D'ailleurs des recommandations ont été données, notamment suivre rigoureusement le traitement, le mais étant d'empêcher la maladie de progresser, l'arrêt du tabac qui aggrave la maladie, pratiquer la gymnastique deux fois par jour qui vérifie la mobilité, et une nutrition équilibrée afin de surveiller son poids pour ne pas surcharger les articulations.

Les patients et leur famille peuvent avoir de nombreuses informations et des réponses à leurs préoccupations concernant la maladie sur la page facebook de la Fondation Enaya Arthrite-Spondyloarthrites - FEAS-Algérie


 







E-salon sur les spondyloarthrites (13 mars 2021)

La fondation Enaya Arthrite Spondyloarthrite en Algérie, présidée par monsieur Belkham Bilal, a organisé, le samedi 13 mars, le e-salon sur les Spondyloarthrites, à l'hôtel Golden Tulip Royaume Alger.

La fondation à Organisé cette journée en partenariat avec la société algérienne de rhumatologie (SAR).

Le but de cette journée est d'apporter des réponses pragmatiques aux.Patients et à leurs familles sur cette maladie mal connue et qui demeure sans traitement jusqu'à ce jour.

En effet, la spondylarthrite touche environ 250 000 personnes en algérie.

Ces personnes sont généralement suivies par différents praticiens, allant de rhumatologue au généraliste en passant par le kinésithérapeute, l'ergothérapeute.

Tous s'accordent à dire que là, le fait de pouvoir soulager les symptômes de la maladie et déjà une étape importante et qui devrait concerner tous les malades.

Le diagnostic de spondylarthrite reste encore très long car il est effectué une moyenne de 6 ans et plus.

Et pour permettre au patient de mieux comprendre les spondylarthrite.Et d'en apprendre plus sur l'état actuel de l'établissement d'un diagnostic et des médicaments contre cette maladie, des témoignages et des débats. Rachida ALLAT Docteur rhumatologue au chu de douéra et le professeur Hachemi Djoudi président de la société Algérienne de Rhumatologie

Un grand merci à l'orateur et à tous les participants et au laboratoire pour leur aide et disponibilité pour la réussite de l'événement .







E-Salon éducation thérapeutique sur le psoriasis et rhumatisme psoriasique (20 février 2021)

La fondation Enaya Arthrite et Spondylarthrite en Algérie (FEAS-Algérie) a organisé samedi, à l'hôtel Radisson Blu le Salon d'éducation thérapeutique sur le thème des «rhumatismes psoriasique et psoriasis».

Une première en Algérie dont l'objectif est de faire connaître ces maladies inflammatoires chroniques au grand public et surtout, sensibiliser les patients sur la maladie et ses conséquences qui parfois atteint dangereusement le psychique.

Il faut savoir que tous les patients souffrants de psoriasis, en plus de la maladie, endurent toutes les idées reçues qui l'entourent. L'autre objectif de cet évènement est d'obtenir toutes les informations, conseils, outils pour faciliter le quotidien du patient et surtout changer le regard des autres afin que sur les personnes qui en souffrent ne soient plus isolées.

Cette journée était une occasion pour profiter de l'expertise de plusieurs éminents professeurs spécialisés dans la Rhumatologie et la Dermatologie, tels que les professeurs Sabrina Haid , maître assistante à l'établissement hospitalier spécialisé (EHS) de Ben-Aknoun et Farid Ait Belkacem , dermatologue au CHU Mustapha Bacha et président de la Société Algérienne de dermatologie (SAD).

Lors de cet événement spécialisé présidé par Bilel Belkham, président de l'association FEAS-Algérie, les invités du forum ont abordé plusieurs thèmes ayant trait à cette maladie à savoir comment diagnostiquer un rhumatisme psoriasique, les nouveautés des traitements, et les risques associés.

Une journée riche en information grâce aux différents témoignages des participants atteints de la maladie qui n’ont pas hésité à raconter et partager leurs expériences douloureuses avec cette maladie tout en demandant conseil et solution pour essayer de soulager un tant soit peu les douleurs articulaires et dermatologiques qui selon eux une grande partie du temps les handicapent dans leur vie de tous les jours.









Journée D'éducation Thérapeutique Sur Les Maladies Spondyloarthrites, Rhumatismes Inflammatoires & Mici

(28 décembre 2019)


Salon d'éducation thérapeutique sur le thème des spondyloarthrites et Mici Maladies Inflammatoires Chroniques de l'intestin organisé par le groupe facebook SPA Algérie ( spondylarthrite, polyarthrite et autres maladies rhumatismes inflammatoires ) ne pas   l'administrateu r est M.  Belkham Bilel. Et le groupe (La Tribune des Mici)  dont  l'administrateur Mr. Abderrahmane Benallal. L'objectif était de faire connaître ces maladies amères au grand public et surtout sensibiliser les patients et les informateurs sur la maladie et ses conséquences. 


La rencontre qui se déroule à l'hôtel Radisson BluSituée au Val d'Hydra a Été l'occasion de l'expertise de Profiter de plusieurs imminents professeurs Dans la SPA Spécialisés (spondyloarthrite) et les MICI (maladies inflammatoires chroniques de l'intestin ) tels que les Dr  Tazairt, Dr  Azzoug  , Dr  Medjadi, Dr  Benmeddour  ou encore Dr  Ikene.

Dr Tazairt a débuté la rencontre avec une présentation simplifiée des MICI et leurs symptômes, «les maladies inflammatoires chroniques de l'intestin (MICI) se manifestent par des poussées de durée et de très nombreuses variables en fonction des patients. Les symptômes sont le plus souvent des douleurs abdominales intenses, des diarrhées fréquentes et parfois sanglantes, une fatigue extrême et une perte de poids ». Autant dire que ce sont des symptômes à ne pas prendre à la légère.

Dr  Azzoug  , Dr  Benmeddour  ont capté l'attention de l'assistance avec une présentation détaillée de l'endoscopie (outil de diagnostic d'extension et de sévérité de la maladie) et un aperçu sur les traitements chirurgicaux pratiqués actuellement.

Pour une journée sur l'éducation thérapeutique autour de la spondylarthrite, il était impensable de ne pas présenter cette maladie, et c'est le Dr  Medjadi  qui a intervenu afin de donner un aperçu simplifié des spondyloarthrites.

Les spondyloarthrites sont des maladies inflammatoires chroniques des articulations, qui correspondent à un groupe de pathologies responsables de maux de tête de la colonne vertébrale, très souvent associées à d'autres symptômes.

La série de conférences s'est clôturée par la présentation du Dr  Ikene  sur le traitement de la spondylarthrite et plus particulièrement: la biothérapie.

Cette dernière a suscité beaucoup de questions de la part des invités présents à cette journée d'éducation thérapeutique qui sont pour la majorité des personnes atteintes de MICI ou de spondyloarthites. Une initiative louable qui vise à aider les malades à mieux échanger avec les professionnels de la santé, et faire connaître et sensibiliser ces pathologies auprès du grand public.